Présentation du projet de protocole dans la fonction publique

Depuis plusieurs mois des négociations ont lieu dans la fonction publique entre le gouvernement et les syndicats afin d’améliorer la carrière et la rémunération des fonctionnaires. Ce protocole est soumis à la signature des organisations. Tour d’horizon des mesures proposées… Lire la suite

Abrogation de l’indemnité spéciale csg : un nouveau vol!!!!

Le décret n° 2015-492 du 29 avril 2015 portant abrogation de l’indemnité exceptionnelle allouée à certains fonctionnaires civils, aux militaires à solde mensuelle ainsi qu’aux magistrats de l’ordre judiciaire prévue par le décret n° 97-215 du 10 mars 1997 et création d’une indemnité dégressive a été publié au Journal Officiel du 30 avril 2015.

Lire la suite

Remettons le salaire moyen de l’INSEE dans le contexte du coût de la vie!!!

tract-salaires-CIS-480x288
 
 
 
 
 
 
L’INSEE dévoilait ce lundi 15 décembre 2014, une étude sur le salaire net moyen dans le secteur public et le secteur privé. L’étude  révéle que le salaire moyen  est de 2 870 euros bruts et de 2 154 euros nets de tous prélèvements à la source. Les médias n’ont certes pas caché la baisse de 0,4% en euros constant du fait de l’inflation mais il est nécessaire de revenir sur cette étude pour mettre en lumière, comme un révélateur, l’ensemble des chiffres.
Lorsque les médias insistent sur le chiffre de salaire moyen à 2870 euros brut, le salarié regarde sa fiche de paie et il fait la grimace car en générale il est loin de trouver ce chiffre au bas de sa fiche de paie. Et l’amertume ne disparaît pas après avoir comparé, le brut avec le brut et le net avec le net si la stupéfaction l’avait poussé à cette petite erreur.
Les chiffres sont plus en phases avec l’ensemble de ce que touche les salariés si l’on porte son attention sur le tableau de l’étude qui montre la distribution des salaires mensuels nets en 2012 en euros constant, la figure 3 de l’étude que vous pouvez lire, ici.
Les salariés français sont loin d’être correctement rémunérés

Le salaire médian* est de 1730 euros par mois en 2012. Il y a donc 50 % des salaires qui sont inférieurs à 1730 euros. La réalité est déjà moins rose.De plus, il faut bien faire attention aux chiffres et à la manière dont-ils sont présentés. Par exemple, il y a quelques mois à l’occasion d’un référendum sur le salaire minimum en Suisse, les médias ont longuement parlé du niveau élevé du salaire helvétique qui est de 3 300€. 

Certes un SMIC de ce niveau là peut faire pâlir un salarié français mais il faut bien comprendre qu’en Suisse ce n’est rien car la vie est très chère.
Ainsi, un salaire médian, donc pas le SMIC, en France est ridiculement bas lorsque l’ont connait le coût de la vie, loyer, alimentation, transport, énergie des postes de dépenses incontournables.
La réalité est une inégalité entre les possédants du capital
Les miettes que l’on donnent aux salariés français sont a apprécier par rapport au coût réel de la vie mais aussi avec l’écart démesuré de la rémunération des patrons. Le vol des patrons qu’ils organisent avec la complicité de l’Etat depuis des années a atteint des niveaux scandaleux. Selon une étude des Echos, pas un journal de révolutionnaire, un smicard devra travailler 165 ans pour obtenir la rémunération annuelle moyenne d’un dirigeant du CAC 40, lire le tableau, ici.
L’argent il y en a dans les caisses des patrons. Il est urgent de s’organiser afin de créer le rapport de force qui nous permette d’exiger la répartition des richesses.
 
 
 
*Salaire médian Si on ordonne une distribution de salaires, de revenus, de chiffre d’affaires…, la médiane est la valeur qui partage cette distribution en deux parties égales.
Ainsi, pour une distribution de salaires, la médiane est le salaire au-dessous duquel se situent 50 % des salaires. C’est de manière équivalente le salaire au-dessus duquel se situent 50 % des salaires.