Macron élu la lutte continue

L’élection présidentielle est à peine terminée que la lutte pour les places à prendre débute, il y a ceux qui se rendent disponibles pour le Gouvernement et ceux qui se positionnent pour être élu au parlement.

Cependant, reprenons un peu les résultats et la politique que va mettre en œuvre le nouveau  Président de la République. Il est fort à parier que le bruit médiatique sera moins fort lorsque le mouvement social grondera contre la politique d’Emanuel Macron.

Les chiffres à la loupe ….

Le Président nouvellement élu l’a été avec 66, 10% des suffrages exprimés contre 33, 90% des suffrages exprimés pour Marine Le Pen. En nombre de voix, cela revient à 20 753 798 pour E. Macron et 10 644 1198 pour M. Lepen. Ces chiffres ont plus de relief si on ajoute ceux des bulletins blanc, nul et l’abstention. Ces derniers qui sont réputés ne pas s’être exprimés ont réussi à ce faire entendre et ce malgré tout le matraquage médiatique qui voulait les faire taire.

….16 millions

Seize millions, c’est le chiffre que représente le nombre de bulletin, blanc, nul  et le nombre des citoyens qui ont fait le choix de s’abstenir face à la régression sociale, des banquiers et de l’extrême droite. Seize millions, c’est le chiffre de l’expression de la  colère  qui s’est développé durant les mobilisations contre la loi Macron, contre la loi travail ou contre la casse du service public de santé et de l’hôpital public.

Contexte social nouveau,

Seize millions, c’est le nombre de ceux qui s’opposeront demain au Gouvernement Macron lorsque celui-ci voudra continuer la casse code du travail par ordonnance. Seize millions, c’est le chiffre révélateur d’un nouveau  contexte social en France. Les citoyens et les salariés de ce pays ont bien compris que la classe dominante n’avait qu’une seule politique celle contre le peuple.  Les seize millions, vont s’ajouter à ceux qui ont fait d’autre choix le 7 mai et qui eux aussi vont désormais écrire une autre page de notre histoire sociale.

Venez avec nous construire de nouvelles luttes contre les réformes contre les salariés, contre les peuples, en France et en Europe.