Soutien total à nos camarades cheminots !!!!!

Le mouvement social dit « inopiné » qui a paralysé une partie du pays, et notamment les usagers de la SNCF le 18 octobre et les jours suivants, à savoir les 19 et 20 octobre 2019 est la résultante de « l’autisme » de l’Etat, relayé par son dirigeant, qui a bien oublié de préciser qu’il s’agissait d’un « droit de retrait ».

M. Edouard Philippe a dénoncé « un détournement du droit de retrait transformé en grève sauvage ».

NON !!! Monsieur le 1er Ministre, il en va de la sécurité de tous !!!

Le droit de retrait c’est « pouvoir quitter son lieu de travail si le salarié pense que la situation présente un danger grave et imminent ». Toutefois, dans la mesure où ce n’est pas une grève, et donc pas une journée chômée, il reste à la disposition de son employeur. Son obligation : prévenir celui-ci par oral ou par écrit ….

SOYONS HONNÊTE, MIEUX VAUT L’ECRIT

Donc, il a été fait usage du droit de retrait, après l’accident survenu dans les Ardennes le mercredi 16 octobre 2019, où le conducteur blessé lors de la collision avec un camion, seul à bord de son train, a dû organiser seul les secours des 11 passagers qui ont été également blessés.

Non seulement, il n’a pas pu déclencher l’alerte radio mais sous la violence du choc les dispositifs d’alerte de la rame n’ont pas fonctionné.

Les syndicats n’ont eu de cesse de répéter que faire circuler les trains régionaux avec un seul agent à bord (le conducteur), sans la présence du moindre contrôleur dans le train présentait des risques pour la sécurité du personnel et des voyageurs

Où est la sécurité ????????

Dans l’émission « C’est dans l’air » diffusé lundi 21 octobre,Sophie Fay, journaliste à « L’Obs » et qui n’est pas particulièrement tendre, à dit : « ce n’est pas un clin d’œil dédié à M. Pepy, pour son départ…./il faudrait peut-être écouter ce que les agents ont à dire……. »

Christophe Barbier a, quand à lui, déclaré ceci : « …qu’il n’y avait pas de contrôleur dans chaque trams….. »

Sauf qu’il a juste un peu oublié que les trams ne roulent pas à la même vitesse que les trains, que s’ils comptent l’équivalent d’un wagon et demi d’un TER, la puissance de freinage n’est pas la même et qui plus est circulent en ville et non sur des rails en pleine campagne………

QUE LA SNCF ARRÊTE D’ÊTRE HYPOCRITE….

Elle oublie facilement les accidents de ces dernières années, et pour ne citer que l’un de ceux qui ont été marquants, celui de Bretigny-sur-Orge…

Quand les syndicats dénoncent à raison le mauvais état des installations, la maintenance défaillante, les feux qui embrasent les herbes le long des voies, parce qu’il n’y a plus d’entretien, parce que le personnel est réduit à sa portion congrue….

Là aussi silence radio !!!!!! c’est quand il arrive une catastrophe qu’on dit : Ah si on avait su !!!!!!

Alors oui ils ont eu raison pour notre sécurité à tous !!!

ET COMME TOUJOURS, L’ETAT VA PRÉFÉRER LA REPRESSION A LA SECURITE

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *