Pour un autre syndicalisme dans la Police !!!!

Le rôle du ministère de l’intérieur dans la répression des mouvements sociaux et la récente augmentation des policiers obtenue par leurs syndicats suscitent de vives réactions. Retrouvez notre position et analyse…

Des syndicats policiers viennent de condamner une nouvelle fois une affiche faite par nos camarades d’Info’com CGT. Nous ne partageons pas cette « indignation ».

Ainsi, Alternative Police, l’UNSA Police et d’autres se disent choqués par cette affiche représentant un policier, matraque ensanglantée, un ours en peluche à ses pieds et indiquant le slogan « Touchez pas à nos enfants ». Ils précisent que des collègues ont été touchés : « On est tous parents et on a des enfants. Un nounours ensanglanté, ça touche vraiment la famille ». Saine réaction. Mais au-delà…

Depuis maintenant plus d’un mois un vaste mouvement social a lieu en France. Centré sur de légitimes revendications sur le pouvoir d’achat, les salaires, la justice fiscale et la démocratie, il touche de nombreuses parties de la population. La CGT depuis des années a alerté sur la paupérisation et précarisation de nombre de salariés et citoyens. Force est de constater qu’hormis quelques miettes, le gouvernement actuel a surtout répondu par la répression. Et dans ce cadre, policiers et gendarmes ont malheureusement été fortement mis à contribution.

Alors que la réponse devrait être politique, le Ministre de l’Intérieur fait le choix de protéger le gouvernement des plus riches contre sa population en incitant à cette répression. Alors même qu’ONU et Amnesty International viennent de condamner la France en exigeant l’arrêt immédiat des violences contre la population, le ministère de l’intérieur préfère brimer le peuple. Nous ne vivons plus en démocratie !!!! Et que dire des gardes à vue massives organisées pour empêcher toute velléité de manifester, même pacifiquement ?

Certains syndicats se disent choqués par cette affiche…Mais à votre avis, comment se sont senties les familles des femmes, des hommes, des enfants, des retraités maltraités, brutalisés, blessés dans les manifestations par les matraquages, tirs de flashball, et autres ? Ne pensez-vous pas qu’ils ont été indignés eux aussi en pensant que ce sont leurs impôts qui ont financé cet appareil répressif qui se retournait désormais contre eux et leurs enfants ? Ne pensez-vous pas que certains collègues, alors même que le code de déontologie oblige au « discernement », ont fait preuve de bestialité voir de sadisme dans leurs actes ? Les vidéos et témoignages pullulent pour en attester. Où sont vos condamnations !!!????

Non, une fois de plus vous, ces syndicats qui condamnez les affiches, avez préféré cyniquement profiter du mouvement en cours pour aller négocier des mesures catégorielles en prenant le risque de nuire à une image des policiers déjà mise à mal et sans rien obtenir pour l’amélioration de leurs conditions de travail. Vous êtes les responsables, avec le ministère de l’intérieur, de l’image désastreuse des policiers dans la population. Nous la CGT portons une autre image du policier, celle d’un agent au service de la défense de la population (article R 434-14 du code de sécurité intérieure).

Plutôt que de choquer, que cette affiche, loin de vouloir attaquer les policiers en tant que personne, permette une juste réflexion pour en finir avec ce syndicalisme corporatiste mortifère et que les mots « être au service de la population » ne soient plus confondus avec les mots « être au service des puissants » !!!!

Version pdf :

Pour un autre syndicalisme dans la police

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *