Réformes des horaires au service des affaires immobilières : la CGT vote contre ! ! !

Alors que la Préfecture de Police connait une baisse sans précédent de ses effectifs techniques et administratifs, le choix est fait d’attaquer les droits des agents pour permettre de faire toujours plus avec moins de moyens, quitte à épuiser les collègues…

Avec 1 remplacement pour 4 départs en 2018, le choix de l’austérité a été fait pour les filières technique, scientifique et administrative de la Préfecture de Police de Paris.

C’est dans ce cadre que l’administration a fait le choix de réformer l’organisation de travail des personnels techniques du service des affaires immobilières afin de répondre à la hausse d’activité sans passer par la case recrutement.

Suppression de jours de compensation, de jours de pénibilité, mise en place de pointeuse…l’arsenal complet était déployé ! ! ! ! Certes certains sujets méritaient d’être traités, mais pour la CGT pas de réforme possible sans réouverture du dossier pénibilité en lien avec la réduction du temps de travail.

Face à la mobilisation des personnels avec la CGT (pétition et mobilisation avec arrêt de travail), la casse est limitée.

La Préfecture de Police impose certes la badgeuse et modifie le régime de compensation des ouvriers d’astreinte mais recule sur les autres sujets en attendant la réouverture d’une négociation en 2019 sur la pénibilité. Bien entendu cela a fait l’objet d’une vote défavorable de notre syndicat, suivi en cela par l’ensemble des organisations syndicales.

La CGT et les personnels resteront mobilisés. Il est pour nous hors de question de gérer la baisse des effectifs. Nous exigerons les moyens nécessaires à un service public de qualité pour les parisiens et au respect des conditions de travail de nos collègues.

Vous trouverez ci-dessous la déclaration lue pat la CGT lors du comité technique du 4 juillet dernier :

déclaration liminaire CT du 4 juillet

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *