Don de jours RTT : la fausse bonne idée!!

Vient d’être publié par le ministère de la fonction publique le décret n° 2015-580 du 28 mai 2015 permettant à un agent public civil le don de jours de repos à un autre agent public parent d’un enfant gravement malade. Le texte autorise le don de jours de RTT (en partie ou en totalité) et de CA (en partie ou en totalité de la fraction supérieure à 20 jours) à un collègue parent d’un enfant gravement malade.

La CGT le dit : ce n’est pas aux agents de pallier les situations mais c’est à l’administration de mettre en place les solutions ! Et en l’occurrence, le don de jours de repos par les agents est une mauvaise solution. Sous prétexte de « bonne action » que permettrait ce dispositif de dons de jours, l’administration cherche à culpabiliser les agents alors que ceux-ci sont déjà lourdement sanctionnés dans leur quotidien professionnel. C’est pourquoi la CGT demande qu’un dispositif statutaire soit mis en place par les pouvoirs publics afin de répondre aux nécessités des parents dont l’enfant est gravement malade.

Accepter le principe du don entre agents, c’est ouvrir la boîte de Pandore. Parce que dans ces conditions, à quand le don de primes entre agents pour aider un collègue dont l’épouse ou l’enfant sont au chômage ? Décidément, ce gouvernement, au service des intérêts du patronat et de l’argent-roi, ne recule devant rien pour faire culpabiliser les salariés.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *